Dans le monde d’Isabelle
 Masson-Mandonnaud - créatrice de Sabé Masson.

Nous sommes ravies de vous rencontrer et impatientes de découvrir l’univers Sabé Masson! Pourriez-vous nous parler de ce concept? Les parfums, nous connaissons. Mais le « Soft Perfume », qu’elle est cette belle naissance ?

Le savoir-faire de la Maison Sabé Masson est « Le parfum de soin aux mille vertus » qui prend forme en Soft Perfume avec les premiers parfums de soin solides format bâton de parfum, puis Le Slow Perfume qui est l’autre facette du parfum de soin sous la forme de parfum liquide très respectueux de la peau (lancement printemps 2017). Nos parfums Soft et Slow sont formulés à partir de pâtes cosmétiques naturelles ou de liquides sans alcool et sans parabène.  Leurs fragrances sont imaginées par nos  Nez de belle renommée,  des masters parfumeurs et aussi de jeunes parfumeurs français talentueux au possible. La cosmétique parfumée arrive avec les Baumes de parfumeurs puis les savons de parfumeurs toujours sur des compositions totalement nature auxquelles nous venons mêler nos compostions de parfum.

 

Parlez nous de votre parcours ! Qu’est ce qui vous a amené sur le chemin de la parfumerie ?

Je suis arrivée jeune dans l’univers de la parfumerie puisque je commence mes stages d’études dans le concept Shop 8 ancêtre de Sephora. En fait j’adorais regarder ma mère se préparer, elle était féminine et guerrière, devant sa coiffeuse elle rassemblait pour moi tout ce qu’une femme pouvait porter, montrer. Elle m’a appris le beau, le luxe et la mesure. Tout naturellement l’univers de la beauté m’a appelé. Après 15 ans à construire Sephora avec le père de mes enfants, et après la vente du concept à LVMH j’ai souhaité crée librement, ma propre marque, un premier tableau avec  Crazy Libellule and the Poppies, qui préfigurait déjà Sabé Masson. Et puis depuis maintenant deux ans cette formidable aventure de la maison de parfum Sabé Masson. Demain se dessine si joliment, je crois que la parfumerie, la beauté peut porter de belles valeurs, bien sur la séduction et l’estime de soi mais pas que.

 

Comment est née cette aventure?

Elle est née de mon amour du parfum et de la mémoire qu’il véhicule. J’avais envie de créer une nouvelle aventure autour de cette idée, le Parfum qu’on emporte avec soi et qui fait du bien à la peau autant qu’à l’âme. En cherchant dans l’histoire du parfum, en revisitant ses origines j’ai juste  réinventer un geste de parfumage : la concrète de parfum qui grâce au format « bâton de parfum » peut devenir caresse.

 

Qu’est ce que vous aimez véhiculer et transmettre à travers vos parfums ?

L’émotion unique que seul le parfum véhicule « la mémoire olfactive » dans toute son animalité, sensualité, dans tout son sentiment. On ferme les yeux pour se rappeler un parfum aimé…c’est de l’ordre du merveilleux, de l’indicible.

 

Vous dites qu’il est important de « prendre soin de soi, de son sillage, de sa peau… prendre soin de sa vie ». Pensez-vous qu’aujourd’hui les femmes ne prennent pas assez de temps pour elles ?

Les femmes en parlent beaucoup… de plus en plus elles essaient de se préserver des moments d’intimité avec elle-même, des parenthèses. Il n’est pas si simple de vouloir tout faire bien, encore faut il être en forme. Et la beauté est une question d’esthétique mais pas que, c’est aussi une question de bonne santé, physique et morale. Alors oui les femmes prennent de plus en plus soin de leur vie. Les hommes aussi y viennent, il n’y a pas que le sport pour eux.

 

Pour terminer, nous souhaiterions savoir quel est votre parfum préféré ?

J’aime la grande élégance des parfums Hermès, Un jardin sur le Nil n’est jamais loin de moi, et chez Sabé Masson j’aime particulièrement «  De guerre lasse » un complexe de végétal et de fruits.

 

www.sabemasson.com

 

 

SABEMASSON-portrait .jpg
InterviewsEugenia de Maistre