Le Bateau Vivre : Une arche végétale urbaine

Les jardins se multiplient et ne se ressemble pas ! Un jardin biologique sur un bateau, il fallait y penser. C’est une grande première qui nous vient tout droit de Belgique.

 Quand un ancien chalutier normand se transforme en arche végétale, le Bateau Vivre nait.

   Crédit photos : Le bateau vivre – facebook

Crédit photos : Le bateau vivre – facebook

   
  
 
  
    
  
 Normal 
 0 
 
 
 21 
 
 
 false 
 false 
 false 
 
 FR 
 JA 
 X-NONE 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
 
 
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
  
    
  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  
   
 
 /* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
	{mso-style-name:"Tableau Normal";
	mso-tstyle-rowband-size:0;
	mso-tstyle-colband-size:0;
	mso-style-noshow:yes;
	mso-style-priority:99;
	mso-style-parent:"";
	mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
	mso-para-margin:0cm;
	mso-para-margin-bottom:.0001pt;
	mso-pagination:widow-orphan;
	font-size:12.0pt;
	font-family:Cambria;
	mso-ascii-font-family:Cambria;
	mso-ascii-theme-font:minor-latin;
	mso-hansi-font-family:Cambria;
	mso-hansi-theme-font:minor-latin;}
 
    Crédit photo : Le bateau vivre – facebook
   Crédit photo : Le bateau vivre – facebook

Au cœur de la ville de Liège, en Belgique, cette arche séjournera tout l’été face à la tour des Finances. Il y sera visible du 25 juin au 15 septembre 2016 avant de « voguer » vers d’autres lieux.

L’objectif de ce groupe de bénévoles à l’origine du projet est de susciter une réflexion collaborative sur le lien entre l’homme et la nature. Cela passe notamment par la promotion d’une agriculture alternative.

 

La végétalisation de ce bateau a été ce que l’on appel un réel défit à relever : 

  • Le prêt d’un bateau,

  • Des tonnes de terre,

  • Des dizaines d’essences végétales (légumes, fruits, fleurs et autres comestibles)

  • Des matériaux de récupération

  • Des heures de bénévolat

  • Et de très nombreux soutiens locaux.

Parions sur le végétal ! Des projets qui respirent la positivité et l’incitation à changer de perspective pour un avenir serein, nous en avons encore d’autres. À retrouvez très prochainement sur notre site internet.